L’Amant de Marguerite Duras

IMG_20160228_223314.jpg

« La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle. »

Marguerite Duras…. Je me souviens de la première fois que j’ai entendu ce nom. C’était au lycée, une de mes camarades de classe lisait son roman, Hiroshima Mon amour. Ce titre m’intriguait, car j’ai toujours été passionnée par le Japon ainsi que les histoires d’amour. Et pourtant, à ce jour, je ne l’ai toujours pas lu…

Cependant, le nom de Marguerite Duras est resté « coincé » dans ma tête jusqu’à l’année dernière, soit presque 10 ans après…moment où j’ai, par le plus pur des hasards, redécouvert l’espace de la librairie qui lui était dédié.

Après avoir lu les résumés de plusieurs de ces oeuvres, je suis donc ressortie de la librairie avec L’Amant, délicatement rangé dans mon sac. Et je ne me doutais pas une seule seconde, que ce livre deviendrait l’un de mes favoris…

Il faut dire, que le thème principal du livre, peut sembler de prime abord assez tabou… : une relation interdite entre une jeune fille de 15 ans et un homme beaucoup plus âgé…ce n’est pas forcément courant (n’oublions pas, nous sommes dans les années 30), ni bien vu (elle est Française, lui Chinois). On se laisse cependant très vite emporter par cette passion, bien qu’un peu étrange. Etrange, car malgré l’amour que lui porte notre héroïne, elle n’hésite pas à l’inférioriser et lui faire ressentir leur « différence ».

Mais, malgré le fait que tout semble les opposer, cet amour n’en est pas moins profond et sincère ; et Marguerite Duras l’exprime de manière fluide, sensuelle et parfois même un peu romantique.

Je ne me suis pas lassée une seule seconde de ces lignes et c’est un roman que l’on peut dévorer d’une seule traite.

Cependant, ce livre n’est pas uniquement une histoire d’amour. L’auteur nous parle aussi beaucoup (si ce n’est autant) de la relation qu’elle entretient avec sa mère. On se rend vite compte qu’elle ressent un genre de pitié à son égard. Peut-être aussi de la jalousie, envers ses frères, que la figure maternelle semble préférer…par moment je me demandais même si les deux s’aiment vraiment !

« J’ai eu cette chance d’avoir une mère désespérée d’un désespoir si pur que même le bonheur de la vie, si vif soit-il, quelquefois, n’arrivait pas à l’en distraire tout à fait. « 

Bref, je ne vais pas m’étaler d’avantage ! L’Amant, est un livre qui se déguste, pourquoi pas, accompagné d’une bonne tasse de thé vert !  Certaines personnes de mon entourage l’ont adoré ! D’autres pas du tout…à vous de tester ! Et surtout, n’hésitez pas à partager votre point de vue !

Je vous laisse le résumé un peu plus bas !

« Il lui avait dit que c’était comme avant, qu’il l’aimait encore qu’il ne pourrait jamais cesser de l’aimer, qu’il l’aimerait jusqu’à sa mort. »

lamant01297672-photo-l-amant-

« Roman autobiographique mis en image par Jean-Jacques Annaud, L’amant est l’un des récits d’initiation amoureuse parmi les plus troublants qui soit. Dans une langue pure comme son sourire de jeune fille, Marguerite Duras confie sa rencontre et sa relation avec un rentier chinois de Saigon. Dans l’Indochine coloniale de l’entre deux-guerres, la relation amoureuse entre cette jeune bachelière et cet homme déjà mûr est sublimée par un environnement extraordinaire. Dès leur rencontre sur le bac qui traverse le Mékong, on ressent l’attirance physique et la relation passionnée qui s’ensuivra, à la fois rapide comme le mouvement permanent propre au sud de l’Asie et lente comme les eaux d’un fleuve de désir. Histoire d’amour aussi improbable que magnifique, L’amant est une peinture des sentiments amoureux, ces pages sont remplies d’un amour pur et entier. Ce roman vaudra un succès conséquent à Marguerite Duras. » –Florent Mazzoleni 

Prix : environ 12 € ! Faîtes vivre votre librairie du coin !

Bonne lecture !

Lysiane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s